Financement

Gagner « la guerre contre Ebola » en RDC requiert un financement rapide de la riposte

Au deuxième jour de sa visite en République démocratique du Congo (RDC), le chef de l’ONU s’est rendu à Mangina - épicentre de la crise d’Ebola - où il a appelé les partenaires internationaux à honorer leurs promesses de financement de la riposte contre l’épidémie mortelle.

Publié le : 2 septembre 2019 à 11h18min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2019 D.R.

A Mangina, ce dimanche 1er septembre est un jour de fête, et de renaissance. Dans cette commune rurale du Nord-Kivu, située à 30 kilomètres de Beni, quatre personnes - deux femmes, un homme et un nourrisson - revêtues d’un-t-shirt bleu avancent, suivis d’une procession d’une soixantaine de travailleurs de santé chantant et dansant en fanfare.

L’une des quatre personnes, Kavira, affiche un sourire. Mais le regard de la jeune femme congolaise révèle une certaine souffrance. L’inscription sur son t-shirt bleu résume son histoire : ‘J’AI VAINCU EBOLA’.

« Elle n’avait jamais pensé qu’elle s’en sortirait au début », explique David Gressly, Coordonnateur de l’ONU pour la réponse d’urgence à l’épidémie d’Ebola en RDC. « Mais maintenant qu’elle est guérie, elle nous a dit qu’elle retournera dans sa communauté et encouragera toutes les personnes à se faire soigner rapidement si elles étaient affectées par Ebola ».

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !