Pétrole

L’Etat gabonais signe 7 nouveaux contrats pétroliers

Les ministres, du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba et de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba ont procédé ce lundi 28 octobre à la signature de sept contrats d’exploration, d’exploitation et de partage de production (CEPP) entre l’État gabonais et les compagnies pétrolières que sont Assala Upstream Gabon, Assala Gabon SA, Perenco Oil & Gas Gabon et Sinopec Oversas & Gas Limited.

Publié le : 29 octobre 2019 à 15h48min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2019 D.R.

« Je suis ravi de me retrouver ici, à l’issue de la promulgation du nouveau code des hydrocarbures en juillet dernier, pour signer sept contrats d’exploitation et de partage de production et d’exploration et de partage de production. Cette signature est l’illustration parfaite de l’attractivité de notre nouveau code des hydrocarbures impulsé par le pésident de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba, pour augmenter notre production et nos réserves pétrolières », a déclaré le ministre Noël Mboumba.

Ainsi, dans le cadre de ces nouveaux contrats, ces sociétés envisagent investir un montant minimum de 148 milliards de francs CFA pour l’exploitation et la recherche des hydrocarbures dans notre bassin sédimentaire.

Les zones délimitées relatives à ces CEPP sont situées dans la province de l’Ogooué-Maritime en onshore et couvrent une superficie d’environ 2 829, 35 km2. En signant ces 3 CEPP, la compagnie pétrolière Assala Gabon S.A, qui se positionne dans le domaine de la recherche pétrolière au Gabon permet par cet investissement, notamment avec Assala Upstream Gabon dans l’exploration en onshore intensive, la relance du dynamisme et surtout de l’espérance quant à la recherche pétrolière.

Par ailleurs, le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Monsieur Noël Mboumba, qui a salué les compagnies pétrolières pour leur engagement et leur confiance réitérée à l’endroit des plus hautes autorités de notre pays, a saisi cette occasion pour inviter davantage les investisseurs dans ce secteur à emboiter le pas déjà franchi par Pétronas, Assala Upstream, Assala Gabon SA, Gabon, Perenco Oil & gas Gabon et Sinopec Oversas & Gas Limited.

Depuis la promulgation du nouveau code des hydrocarbures au mois de juillet 2019, ce sont en tout, 9 contrats d’exploration/exploitation et de partage de production (CEPP) qui ont été signés entre l’État gabonais et les compagnies pétrolières installées dans notre pays.

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !