Violence armée

Un journaliste engagé contre Ebola tué en République démocratique du Congo

Le gouvernement congolais et les Nations Unies ont condamné lundi le meurtre d’un agent de santé participant à la riposte au virus Ebola dans le nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Publié le : 4 novembre 2019 à 16h46min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2019 D.R.

Cet animateur de radio locale impliqué dans la lutte contre la maladie à virus Ebola a été tué samedi soir 2 novembre par des hommes armés. L’assassinat a eu lieu dans le village de Lwemba, près de la ville de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Ces violences ont également laissé la compagne de la victime dans un état critique avec de multiples blessures, ont indiqué le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à l’épidémie d’Ebola, le Ministère congolais de la Santé et les Nations-Unies (OMS, UNICEF et UNEERO) dans un communiqué commun.

La victime était engagée dans la sensibilisation de sa communauté, face à cette dixième épidémie d’Ebola qui touche depuis août 2018 les provinces de l’Ituri, du Nord Kivu et du Sud Kivu.

« Il a aidé les gens à comprendre comment se protéger contre Ebola. Ce genre de violence est inacceptable. Nous nous joignons à nos partenaires pour le condamner », a ajouté le Dr Tedros sur son compte Twitter.

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !