Xénophobie

Violences xénophobes en Afrique du Sud : le Gabon s’inquiète de la sécurité de ses compatriotes

Gabon Matin vous livre le communiqué du 8 septembre du ministère gabonais des Affaires étrangères relatif aux violences xénophobes en Afrique du Sud.

Publié le : 9 septembre 2019 à 07h36min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2019 D.R.

Le ministre des Affaires étrangères a reçu ce jour, Madame l’Ambassadeur d’Afrique du Sud S.E. Madame Queen Anne ZONDO, relativement à la situation qui s’est produite en Afrique du Sud il y a quelques jours. Il lui a manifesté l’inquiétude des autorités gabonaises, s’agissant principalement de la sécurité de nos compatriotes qui s’y trouvent pour études ou affaires.

En réponse, Madame l’Ambassadeur, tout en déplorant ce qui s’est passé, a exprimé le regret de son gouvernement, tout en précisant que c’est une situation extrêmement localisée qui ne revêt pas l’envergure que les réseaux sociaux décrivent.

Les autorités sud-africaines travaillent avec la police et d’autres acteurs sociaux pour ramener la sérénité et le calme. Il n’y a pas de chasse aux étrangers telle que cela apparaît dans certains médias.

Le ministère des Affaires étrangères, qui suit de près la situation, rappelle qu’aucun Gabonais à ce jour n’a été victime de quelque violence que ce soit, en lien avec la situation.

Le ministère des Affaires étrangères appelle toutefois nos ressortissants en Afrique du Sud à une extrême prudence et à ne pas se rendre dans les quartiers identifiés névralgiques.

Par ailleurs, Le ministère a appris, pour le regretter, le décès par agression d’un ressortissant sud-africain à Okondja (Haut-Ogooué). Cette agression pour laquelle une enquête a déjà été ouverte et l’un des agresseurs arrêté, n’a aucun lien avec les évènements en Afrique du Sud.

Fait à Libreville, le 08 septembre 2019

L’Ambassadeur secrétaire général du ministère des Affaires étrangères
Ginette Arondo ép. Edzang

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !